Qu’est ce qu’un radiateur dit « à inertie » ?

Arrivés sur le marché depuis plus d’une décennie, le radiateur à inertie est devenue une solution de chauffage électrique populaire avec un mode de chauffage unique et confortable durant l’utilisation. La technologie fournit une chaleur douce ainsi que constante au sein de chaque pièce et l’ensemble des modèles disponibles fonctionne par le biais d’un phénomène se traduisant par la rétention et la diffusion de chaleur dans le temps.

Principe et fonctionnement

Le principe d’inertie consiste en une accumulation et diffusion de chaleur, ce dernier véhicule en premier lieu l’énergie électrique à travers un fluide circulant au sein du radiateur et sert également de résistance (eau glycolée, huile, etc.) ou plus directement avec un matériau constituant le radiateur (fonte, brique réfractaire, etc.). La résistance transforme alors cette énergie en chaleur qui peut être restituée par le chauffage de l’air ambiant (convection), par rayonnement infrarouge ou encore par le contact entre un objet et l’occupant (conduction).

Le radiateur à inertie de chez Rothelec fonctionne principalement par rayonnement et les longueurs d’ondes infrarouge permettent de chauffer tout objet ou personnes recevant le rayonnement. Il faut remarquer qu’une partie de la chaleur reste diffusée par convection naturelle, en effet, l’air chaud étant plus léger que l’air froid, cela entraîne la création d’un cycle en faisant redescendre l’air chaud pour se réchauffer au niveau du radiateur.

L’inertie sèche ou fluide

Un matériau constitué d’aluminium, de fonte d’acier ou d’un autre matériau réfractaire emmagasine la chaleur et libère des calories progressivement. L’utilisation de ces derniers produit une atmosphère douce et permettent de maintenir une excellente qualité d’air intérieur au passage. Les radiateurs fonctionnant avec l’inertie sèche éliminent la combustion et la levée de poussières, ils sont d’ailleurs disponibles dans une gamme de puissance variée pour s’adapter à chaque pièce et sont particulièrement appréciés dans les pièces servant de chambre à coucher.

L’inertie fluide emmagasine l’énergie avec un taux d’accumulation relativement plus faible par rapport à l’inertie sèche, elle présente néanmoins un transfert de calories homogène continu malgré une légère diminution de performances et propose une montée de température plus rapide que l’inertie sèche. Les radiateurs à inertie fluide restituent donc la chaleur sur une période plus importante avec une montée graduelle de la température même lorsque ces derniers sont éteints.

Opter pour un radiateur à inertie

Le radiateur électrique à inertie procure un confort supérieur par comparaison à un convecteur ou un panneau rayonnant tout en permettant la réalisation d’économies sur la facture énergétique. Il peut être en plus installé de manière ergonomique sans recourir à une maintenance et s’accompagne d’un réglage précis de la température contrôlable à distance.

Le chauffage connecté à quoi ça sert ?
Comment choisir un sèche-serviette pour sa salle de bain ?