Comment financer la construction d’une maison ?

construction d'une maison

Les crédits immobiliers sont des bons moyens qui permettent de financer la construction d’une maison ou la rénovation d’un bâtiment. C’est l’une des pistes les plus soutenables pour avoir et/ou mettre en place un nouveau logement. Toutefois, il faut savoir que ce type de financement est soumis à différents risques et des contraintes qui dépendent de l’emprunteur. Il est donc nécessaire de tenir en compte toutes les éventualités et les possibilités afin de minimiser ces risques. Vous devez alors savoir le déroulement de ces financements ainsi que leurs fonctionnements, tout en cherchant des bons prêts. Toutes ces connaissances et ces considérations vous aideront à prendre la meilleure décision afin de financer la construction d’une maison.

Déroulement global des financements de la construction d’une maison

Le recours au crédit immobilier est une bonne piste pour mieux financer la construction bâtiment ou la rénovation bâtiment. C’est même la solution idéale si vous n’avez pas assez de moyens budgétaires conséquents pour le faire. Cependant, l’acquisition d’un crédit immobilier est soumise à des risques, tant pour l’emprunteur que pour la banque. Cette dernière est alors très prudente vu le fait qu’elle va financer un bien qui n’existe pas encore. Ainsi, l’emprunteur est obligé de prouver à la banque qu’il est capable de rembourser le prêt d’une manière convenable. Dans ce cadre, il se peut que la banque exige à ce dernier des justifications de sa solvabilité, comme :

  • Le montant de l’épargne disponible et possédé par l’emprunteur,
  • Les patrimoines financiers (dettes, créances, titres, etc.) de l’emprunteur,
  • Les éventuels éléments de garantie en cas de non-remboursement du capital emprunté,
  • La fiche de paie (elle est très exigée si l’emprunteur est un salarié),
  • Etc.

La démarche générale du déblocage des fonds

Pour diminuer les risques de retard et/ou de falsifications, les banques effectuent le déboursement du prêt d’une manière progressive. À chaque étape, ce déblocage est soumis à des règlements avec des exigences de preuves de la part de l’emprunteur.

Pratiquement, 15 % de l’échéancier de paiement est à considérer au commencement du chantier et 25 % après sa fondation. Les 40 % de celui-ci sont à tenir en compte quand les murs sont levés et terminés. Trois quarts de l’échéancier sont retenus lorsque les cloisons et la mise hors d’air sont achevées. Une fois que les travaux relatifs à la menuiserie, la plomberie et le chauffage sont faits, l’échéancier s’élève à 95 %. Les 5 % restant sont à rendre pendant le moment de la réception du nouveau bâtiment.

D’une manière plus générale, le remboursement du prêt ne débute qu’au moment où la somme totale des fonds est débloquée. Il est également possible de payer les intérêts d’une manière différée. C’est le principe de la méthode de « franchise ».

Quelques prêts pour financer la construction d’une maison

Le PAS, ou prêt à l’accession à la propriété, sert à soutenir le financement de la construction d’une maison. D’une manière générale, ce prêt permet de financer l’achat ou la construction d’un nouveau logement. Dans le cas d’un achat, il peut être toujours accordé même si le logement nécessite encore des travaux d’amélioration. Ce type de prêt est accordé suivant la localisation géographique et selon la composition de la famille qui va l’occuper. De plus, le taux du PAS varie en fonction du montant du prêt, de la durée et de l’emprunteur. Cela se passe de la même manière que les prêts de type classique qui sont réalisés dans les banques traditionnelles. Mais le PAS est plutôt accordé par des établissements financiers et/ou des banques qui ont passé des conventions avec l’État.

Il y a également le prêt à taux zéro, connu aussi sous l’appellation « PTZ ». Ce dernier n’est pas tout à fait un prêt à part entière. En fait, le prêt à taux zéro ne peut financer que des parties du coût de la construction bâtiment. Comme le PAS, le PTZ dépend également de la composition familiale, du coût des opérations et de la localisation géographique.

Utilisez des outils en ligne pour vous aider à prendre une décision de financement

Dans la plupart des cas, la construction d’une nouvelle maison nécessite souvent un recours à des crédits immobiliers. En effet, le marché financier et immobilier offre une multitude de gammes de choix en matière de crédits immobiliers. Ces propositions de services de financement peuvent varier suivant :

  • La durée et la période d’échéance de l’emprunt,
  • Le taux d’intérêt du crédit (il peut être composé, simple ou suivant un autre régime),
  • Le type de logement à construire,
  • La zone de localisation géographique de la construction,
  • Etc.

Face à ces nombreux paramètres, il est recommandé de recourir à l’usage des calculateurs en ligne. En fait, ces derniers correspondent à des outils, sur Internet, qui permettent de simuler l’évolution des crédits suivant vos nécessités. Ce qui va appuyer la prise de décision dans le financement d’une construction bâtiment ou d’une rénovation bâtiment.

 

Étapes et prix de l’installation d’une chaudière à gaz
Obtenez un devis gratuit de travaux de façade en ligne